Ça prend parfois un choc pour revoir ses priorités - Caroline Dumais
Caroline Dumais

Éternelle rêveuse et optimiste, pour moi la vie vaut la peine d’être vécue malgré tout. La perte de ma mère à un âge très jeune, 9 ans, a fait de moi une fille qui mord dans la vie et qui ne baisse jamais les bras. J’ai la chance d’être bien entourée avec ma famille et mes amis et amies. Alors, avec ce blog, je vais partager avec vous mes hauts et mes bas, au gré de mes envies…

Ça prend parfois un choc pour revoir ses priorités

Ça prend parfois un choc pour revoir ses priorités - Caroline Dumais

J’ai un ami qui est depuis un an, en instance de divorce, appelons-le Greg. Il a beaucoup de difficultés à se remettre de cet échec, et il vit une grande peine amoureuse puisque c’est sa femme qui l’a quitté alors que lui pensait qu’ils vieilliraient ensemble. Évidemment, il ne pouvait pas dire que leur couple se portait bien depuis deux ans. Ils avaient même fait une thérapie de couple, mais Greg croyait vraiment qu’ils passeraient à travers cette crise. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Étant observateur de leur séparation et des déchirements de leur divorce, je ne peux et ne veux jeter la pierre à ni l’un ni l’autre. Chacun ayant des raisons et des torts selon la façon dont on regarde les choses. En janvier dernier, Greg a fait un voyage pendant un mois et demi pour se reposer et réfléchir à son avenir. Il possède sa propre entreprise et présentement, elle ne va pas très bien. Je sais qu’il a récemment rencontré un homme dans un cabinet de CPA montréal, et que celui-ci lui a confirmé qu’il devra probablement mettre la clef sous la porte incessamment, et ainsi mettre à pied tous ses employés. Il a aujourd’hui 54 ans, et a aussi l’impression de devoir tout recommencer du début. Ces événements lui ont toutefois permis de prendre conscience des futilités de la vie sur laquelle il s’attardait auparavant, tant pour lui-même que pour son couple. Est-il si important que ma femme ait un peu de cellulites, ou quelques petites rides ? Est-ce nécessaire de recevoir toujours de façon grandiose, ou de se promener en Mercedes de l’année ? Maintenant, il parle de partir faire du bénévolat en Afrique. Il voudrait aussi s’occuper plus de ses parents et profiter de ses petits-enfants. Bien sûr, il devra sûrement aussi réorienter sa carrière, ce qui ne sera pas évident à son âge, mais c’est un homme d’expérience, je lui fais confiance là-dessus. Discuter de longues heures avec lui, m’a fait aussi réfléchir sur mes propres priorités dans la vie. Et je me rends compte que, comme le chante si bien Ginette, « L’essentiel, c’est d’être aimé, le reste importe peu… »