La beauté des Coréennes - Caroline Dumais
Caroline Dumais

Éternelle rêveuse et optimiste, pour moi la vie vaut la peine d’être vécue malgré tout. La perte de ma mère à un âge très jeune, 9 ans, a fait de moi une fille qui mord dans la vie et qui ne baisse jamais les bras. J’ai la chance d’être bien entourée avec ma famille et mes amis et amies. Alors, avec ce blog, je vais partager avec vous mes hauts et mes bas, au gré de mes envies…

La beauté des Coréennes

La beauté des Coréennes - Caroline Dumais

Le rituel de beauté des Coréennes commence par un nettoyage intensif de la peau. Avec du blanc d’œuf, je fais un masque régénérant le soir, avant d’aller me coucher. Je l’enlève au dernier moment, je le rince correctement, puis je vais dormir. Au matin, ma peau est fraiche et saine. Je fais aussi au moins deux fois dans le mois un autre soin à base de farine de riz et d’eau de rose. Je l’applique de la même façon que l’autre, le soir, et j’attends qu’il soit sec pour l’enlever. Parfois, je mets une ou deux gouttes de jus de citron pour éclaircir mon teint. Comme c’est un fruit très purifiant, il aide ma peau à se défendre contre les boutons. Pour aider le masque à la farine de riz à pénétrer, je mets toujours un peu d’huile de sésame avant de l’appliquer. Je trouve que mon teint reste frais et ma peau est en excellente santé.

Il y a peu de temps, après mon traitement des varice au laser, par des spécialistes très compétents que je recommande à tout le monde maintenant, je suis allée chez une amie, Juliette, que je n’avais pas vue depuis longtemps. Je l’avais croisée dans un supermarché, et je l’avais reconnue tout de suite. Nous étions très proches pendant notre adolescence, mais j’ai déménagé à vingt ans de ma ville natale, et je ne l’avais plus croisée. Elle était avec son fils, John, et elle m’expliqua qu’elle s’était installée avec son conjoint dans une maison, proche de la ville. Elle m’invita à passer les voir. J’acceptais immédiatement.

En arrivant chez elle, je vis que le jardin était bien soigné. Je reconnus quelques herbes, quelques plantes que j’utilise pour mes cosmétiques naturels. Je lui fis part de mes observations. Comme c’était amusant, elle aussi se passionne pour les soins à base de plantes ! Elle me fit une liste de tout ce qu’elle utilise, je fis de même de mon côté. C’était comme un jeu et nous nous amusions comme des enfants. Je remarquais qu’elle avait une peau sèche sur le corps, mais grasse sur le visage, ce qu’elle me confirma. Après avoir parlé de soins esthétiques, nous en sommes venues à décrire toute notre vie depuis le moment où nous nous étions quittés, jusqu’à l’instant présent. Ce fut son époux qui fut étonné de voir sa conjointe si volubile, comme il me le dit quand je repartis.